Les Meilleurs Ouvriers de France, trois couleurs pour l’excellence

Ils ont le col bleu blanc rouge et leur nom sonne comme un synonyme de prestige. Nombreux sont les professionnels des métiers de bouche à se lancer dans l’aventure l’un des Meilleurs Ouvriers de France. Vous aussi, vous êtes tenté(e) par ce prestigieux défi ? Alors cet article est fait pour vous !

Vous visez l’excellence ? Devenez l’un des Meilleurs Ouvriers de France !

 

Plus qu’un concours, le titre « Un des Meilleurs Ouvriers de France » est un diplôme délivré par le Ministère de l’Éducation Nationale. Créé pour répondre à la crise de l’apprentissage en 1924, ce concours s’adresse aujourd’hui aux professionnels de plus de 23 ans, seuls ou en équipe, souhaitant remporter le prestigieux titre pour porter le col bleu blanc rouge. D’ailleurs, saviez-vous que l’idée du col tricolore sort tout droit de la tête de Paul Bocuse ? Le grand Monsieur Paul dira d’ailleurs :

“Pour les gens comme nous qui n’avaient pas fait beaucoup d’école, cette quête d’excellence qui récompensait un dur labeur représentait quelque chose de très important. mon sacre de Meilleur Ouvrier de France ? Il reste mon plus beau titre professionnel.”

Les candidats viennent de tous horizons et si vous hésitez à participer, sachez que le niveau de diplôme, les parcours de formation et les années d’expérience varient amplement. Parfois, il suffit d’un petit coup de pouce de la part de ses pairs pour oser franchir le cap. Ce fut le cas de Christian Bourillot, cuisinier MOF 1968 :

“Un beau jour, je reçois chez moi une convocation pour la demi-finale du concours des Meilleurs Ouvriers de France. Je ne comprends pas ! Je n’ai jamais rien envoyé ! J’appelle mon ami Nandron qui me lance “Tu perds la tête, tu ne sais plus ce que tu fais !” Tu parles ! C’est Paul Bocuse qui m’avait inscrit en imitant ma signature ! Les trois lascars (Monsieur Paul, Gérard Nandron et Paul Lacombe) avaient fait ça dans mon dos. Un culot monstre dont je leur suis éternellement reconnaissant.”

Christian Bourillot, Roger Roucou, Paul-Bocuse et Paul Louis Meissonnier Source : Bibliothèque municipale de Lyon

Christian Bourillot, Roger Roucou, Paul-Bocuse et Paul Louis Meissonnier Source : Bibliothèque municipale de Lyon

Vous souhaitez vous situer par rapport aux candidats et vainqueurs des années précédentes ? Découvrez toutes les statistiques publiées par le COET-MOF.

Concernant les métiers de bouche, les catégories sont nombreuses et reflètent le paysage gastronomique français tel que nous le connaissons :

    • Cuisine – Gastronomie
    • Maître d’hôtel, du service et des arts de la table
    • Sommelier
    • Barman
    • Pâtisserie – Confiserie
    • Boucherie – Étal
    • Charcuterie – Traiteur
    • Boulangerie
    • Glaces – Sorbets – Crèmes glacées
    • Chocolaterie – Confiserie
    • Fromagerie
    • Poissonnier – Ecailler

Mais au fait, comment ça se passe une fois inscrit ? Les caméras de France 2 ont suivi Patrick Mouezant et Julien Roucheteau, candidats au titre de l’un des Meilleurs Ouvriers de rance Cuisine.

 

 

 

    Attention, tout ne se termine pas une fois le titre en main ! Les Meilleurs Ouvriers de France ont un devoir de transmission. Gabriel Paillasson, MOF pâtissier en 1972 et glacier en 1976 l’exprime à merveille :

“Ma philosophie ? Ouverture, formation, transmission. D’ailleurs, les jeunes ne vont pas assez voir les vieux : je leur dirais combien il faut vivre avec le produit et leur rappellerais qu’il faut laisser du temps au temps.”

Gabriel Paillasson Crédit photo : Thierry Vallier

Gabriel Paillasson Crédit photo : Thierry Vallier

Les lauréats restent très impliqués dans la vie des Meilleurs Ouvriers de France. Selon le comité, les missions des Meilleurs Ouvriers de France s’articulent autour de trois grands axes : Partager le savoir-faire des Meilleurs Ouvriers de France au grand public et mieux faire connaître le titre MOF dans sa diversité en organisant des événements et en communicant, notamment avec nos partenaires. Rassembler les Meilleurs Ouvriers de France Créer des espaces d’échanges, des événements de convivialité, former un réseau de lauréats bâti sur nos délégations régionales et départementales. Transmettre le goût pour l’excellence professionnelle aux plus jeunes générations, accompagner la relève, en organisant chaque année le Concours Un des Meilleurs Apprentis de France Christian Têtedoie, désigné MOF cuisine en 1997, applique lui aussi ces préceptes :

“Ce concours insuffle une dynamique extraordinaire pour notre profession. Il nous pousse vers le haut. Vers toujours plus de perfection. J’encourage donc le plus possible mes collaborateurs à se présenter. Moi-même je reste très présent à chaque édition.”

 

Christian Janier, fromager-affineur MOF 2000, a accepté la présidence des Meilleurs ouvriers de France du Rhône pour perpétuer ces valeurs :
“Une fonction passionnante qui vise à promouvoir l’excellence à la française, mais aussi à maintenir des savoir-faire uniques, former des jeunes et promouvoir l’artisanat comme facteur de lien social et vecteur -encore- d’ascension sociale.”

Christian Janier

Christian Janier

Alors, convaincu(e) ? Si l’aventure vous tente, suivez de près les prochaines inscriptions au concours des Meilleurs Ouvriers de France dans votre catégorie ! En attendant, pour vous faire patienter, découvrez tout au long de ce dossier thématique des portraits de professionnels des métiers de bouche au col tricolore.


Sources : Absolu, rechercher l’excellence jusqu’à la dépasser / Spirit communication
COET-MOF