Faites votre apprentissage à l’étranger !

Chaque année, grâce au programme Erasmus ou aux écoles privées, quelques millions d’étudiants et apprentis s’établissent dans un pays étranger pour quelques temps afin d’y apprendre de nouvelles compétences, développer leur réseau et découvrir de nouvelles cultures. The Goût Job vous présente ici quelques conseils pour optimiser au mieux votre départ.

Erasmus+ pour les grands amoureux de l’Europe

Vous rêvez de maîtriser les spécialités culinaires viennoises, londoniennes, milanaises ou stambouliotes ? Alors pourquoi ne pas profiter d’Erasmus+ ?

food-salad-healthy-vegetables

Ce programme permet aux étudiants de l’enseignement supérieur, comme aux apprentis de l’enseignement professionnel, de réaliser des stages dans 33 pays participants :

  • Les 28 pays membres de l’Union Européenne
  • L’Ancienne République Yougoslave de Macédoine
  • L’Islande
  • Le Liechtenstein
  • La Norvège
  • La Turquie

 

 

Pour faciliter vos démarches, votre établissement peut vous accompagner dans votre recherche de stage. Certains organismes oeuvrant pour l’apprentissage peuvent également vous épauler. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de la Chambre des Métiers et de L’artisanat ou de la Chambre de Commerce et D’industrie de votre région.

http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/apprentis-erasmus-permet-de-se-former-a-l-etranger_1438593.html

Un stage en Erasmus n’aura aucune conséquence sur votre contrat d’apprentissage. Vous resterez salarié de votre entreprise française et bénéficierez de votre salaire d’apprenti. En revanche, vous devez avoir l’accord de votre employeur pour pouvoir réaliser votre stage à l’étranger. Une convention de stage devra être co-signée par votre établissement de formation, votre entreprise d’accueil et vous-même. Attention, si l’une des deux autres parties refuse, la convention ne sera pas valable. Votre CFA peut vous accompagner dans ces démarches.

 

 

Vous avez envie de prendre le large mais votre porte-monnaie ne vous suit pas ? Ne paniquez pas ! Erasmus+ met à votre disposition une bourse qui peut être complétée par d’autres collectivités territoriales.

Si vous avez peur d’avoir à faire preuve de mutisme durant quelques mois, Erasmus+ a même pensé à la barrière de la langue en mettant à disposition des étudiants et apprentis des plateformes permettant de suivre une formation linguistique en ligne, financée par l’organisme :

Le site Online Languistic Support  permet d’apprendre l’Allemand, l’anglais, l’espagnol, l’italien ou même le néerlandais. Pour toutes les autres langues, vous pourrez profiter d’un formateur, lui aussi financé par Erasmus+.

Enfin, personne n’est à l’abri de petits désagréments. Pour ne pas causer de souci à vos proches restés en France et éviter de vous mettre dans de sales situations, n’oubliez pas de demander votre carte d’assurance maladie !

pexels-photo-70496

Les écoles privées, pour apprendre et voyager

De nombreuses écoles privées françaises dédiées aux métiers de bouche proposent à leurs élèves de passer quelques mois à l’étranger pour acquérir de nouvelles compétences et spécialités.

À la célèbre École lyonnaise Paul Bocuse, par exemple, les élèves doivent réaliser 3 expériences professionnelles de 4 mois. Poussés vers les carrières internationales, ils forgent leur expérience dans les cuisines de grandes et luxueuses chaînes hôtelières.

Idem pour l’École Cordon Bleue, qui propose à ses étudiants de 2ème année de partir à l’étranger, dans l’une des 35 écoles appartenant à son réseau.

L’avantage des écoles privées reste la qualité du réseau et la simplification des démarches administratives. Les opportunités sont nombreuses et très intéressantes pour qui rêve d’une carrière internationale.

xIsiRLngSRWN02yA2BbK_submission-photo-7

The Good Tips :

Faites un tour sur les blogs consacrés aux voyages pour vous imprégner des cultures locales

Sources : éducation.gouv.fr