Axelle, candidate
aux Meilleurs Jeunes Boulangers de France

Axelle Diaz se prépare au concours des Meilleurs Jeunes Boulangers de France. Et la jeune fille est bien entourée ! À ses côtés, Cyrille médaille de bronze à la Coupe du Monde de la Boulangerie et Amandine Ferrand, médaille de bronze viennoiserie à la Coupe de France 2017. Au fil des séances, les deux lauréats lui enseignent le geste parfait et lui délivrent les précieux conseils de ceux qui ont déjà vécu l’ambiance exaltée des concours.

Découvrez l’interview de Cyrille sur la Coupe du Monde de Boulangerie

Pouvez-vous vous présenter et nous parler de votre parcours, vos expériences professionnelles ?

Axelle : Bonjour, je m’appelle Axelle Diaz. J’ai un CAP pâtissierie, un CAP boulangerie et cette année je suis en mention chocolat. Je prépare le concours des meilleurs jeunes boulangers de France, qui a vocation à valoriser la boulangerie artisanale et à aider les jeunes à se lancer dans le métier.

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans ce concours ?

Axelle : Nos professeurs nous en avaient parlé. J’ai tout de suite été intéressée et me suis dit pourquoi ne pas tenter moi aussi. Tout a commencé avec la première phase, les départementales. Je me suis qualifiée et ai enchaîné avec les régionales, où j’ai également été retenue. J’ai beaucoup aimé ces expériences et attends avec impatience la finale nationale.

Que vous apportera ce concours ?

Axelle : Participer à un tel concours me permet de gagner en expérience, de connaître de nouveaux gestes et de nouvelles techniques que je n’aurais pas eu l’occasion d’apprendre en formation.

Comment se déroulera le concours ? Quelles sont les principales étapes ?

Axelle : Sur la première journée, il y a 1h30 de préparation des pâtes à pain et le lendemain nous avons 7 heures pour travailler du pain blanc et deux autres pains, de la viennoiserie, de la brioche, du snacking et une pièce artistique.

dig

Comment le préparez-vous ? Comment Cyrille vous aide-t-il ?

Axelle : Chaque semaine, Cyrille me prépare un nouveau planning. Je m’entraîne sur les viennoiseries, les pains… jusqu’à ce que ce soit parfait ou presque ! Lorsque je ne peux pas me déplacer pour travailler à ses côtés, je lui envoie des photos de mes réalisations et il me fait part de ses retours. Quand nous travaillons ensemble, je refais ses gestes encore et encore. J’ai tellement appris à ses côtés !

Cyrille, comment l’accompagnez-vous au quotidien ?

Cyrille : Axelle a un programme à réaliser et doit m’envoyer un compte rendu chaque soir, apporter des solutions lorsqu’elle a raté pour comprendre ce qui n’allait pas.

Avez-vous des appréhensions ? Comment gérez-vous votre stress ?

Axelle : Toujours, c’est normal (rires). Nous avons reçu les résultats des régionales il y a moins de deux semaines, alors je ne réalise pas complètement… Lors des premières phases, je n’ai pas vraiment stressé. Je me suis concentrée sur ce que j’avais à réaliser et tout s’est bien passé.

Cyrille, que lui apportera ce concours d’un point de vue professionnel ?

Cyrille : Ce concours va lui permettre de gagner en rigueur, mais aussi et surtout en technique. Ces concours sont également l’occasion de faire de belles rencontres, avec des professionnels de son milieu. Elle aura l’occasion d’échanger avec eux, mais aussi de travailler son réseau personnel.

dav

Cyrille, quel est votre conseil pour qu’elle remporte le concours ?

Cyrille : De se faire plaisir ! Lors de ce concours, il n’y a pas forcément qu’un seul gagnant, il peut y avoir 20 candidats meilleurs jeunes boulangers. Son seul adversaire, c’est elle-même.

Quel conseil donneriez-vous à un apprenti qui souhaiterait participer aux prochaines éditions ?

Axelle : Je lui dirais de ne participer que s’il est véritablement motivé et prêt à s’investir à 100% ! Il aura à s’entraîner encore et encore, à travailler sa technique sans relâche.

dav
Comment voyez-vous votre avenir professionnel ?

Axelle : J’aimerais obtenir encore un autre diplôme en pâtisserie, un BTM. Je souhaite simplement continuer à faire ce que j’aime.

Merci à Axelle, toute la communauté The Goût Job lui souhaite bonne chance !